Une PDG pour France Télévision

Delphine Ernotte, Directrice générale du Groupe Orange a été nommée, par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), PDG de France Télévision. Elle prendra ses fonctions le 22 août, avec de multiples défis à relever.

Madame Ernotte est la première femme présidente de France Télévision, comme Mathieu Gallet, nommé, également par le CSA, en 2014, est le plus jeune président de Radio France. Le CSA a donc fait le choix du symbole pour cette nouvelle nomination.

Delphine Ernotte est incontestablement un manager expérimenté, si elle n’est pas une spécialiste de l’audiovisuel, elle est une experte du numérique et elle a une grande expérience des mutations à négocier au sein d’un groupe complexe. La crise de Radio France démontre, à ceux qui en doutaient, que l’audiovisuel public n’est pas une sinécure, les équations y sont complexes et le soutien de la tutelle est loin d’être acquis pour un PDG qu’elle ne nomme plus.

Les défis sont nombreux pour Delphine Ernotte : la reconquête du jeune public, la mutation numérique du groupe France Télévision, la poursuite de la restructuration interne avec peut-être des choix cornéliens sur le périmètre des chaînes publiques, le positionnement stratégique d’une France 3 tiraillée entre sa vocation locale et ses programmes nationaux, la poursuite de la fusion des rédactions…. Certains syndicats se sont fendus de communiqués peu amènes en guise de bienvenue, la présidente devra également gérer ses relations avec les producteurs extérieurs.

Mais son premier challenge est de constituer son équipe, la tolérance à l’erreur de casting sera assez limitée.