Secrets du lobbying efficace

« Entrepreneurs, faites-vous entendre des politiques ! – Secrets du lobbying efficace », c’est l’appel à la mobilisation, préfacé par l’ancien Ministre des PME, Hervé Novelli, que lance le fondateur de Sountsou- Affaires Publiques aux entrepreneurs dans un livre qui vient de paraître aux éditions Kawa. Entretien.

Franck Duchêne : Pourquoi un livre sur le lobbying, une démarche très décriée ?

Mathieu Quétel : L’idée du livre trottait depuis longtemps dans ma tête. Au fil de mes rencontres avec des chefs d’entreprise ou des responsables de Fédérations professionnelles je me suis aperçu qu’ils avaient une forte méfiance à l’égard du politique. En même temps, je suis toujours frappé de la connexion qui peut s’opérer entre les élus et les entrepreneurs, dès lors que la rencontre a lieu. Le problème est finalement de « connecter » ces deux univers. Alors, très rapidement j’ai imaginé écrire une sorte de manuel opérationnel du lobbying, puis le projet s’est transformé.

FD : Votre livre est assez hybride, vous mélangez des histoires et des conseils pratiques. Ce qui le rend très facile à lire, un peu comme un roman.

MQ : Je prends cela comme un compliment. Mon but n’était pas d’écrire un ouvrage universitaire aride. Donc, je raconte des histoires vécues. J’essaie de décrypter des situations connues de tous pour les mettre en perspective par rapport au lobbying qui est, selon moi, un outil indispensable à la démocratie. Encore faut-il délaisser le « lobbying à la papa » au profit du lobbying efficace basé sur une démarche de conviction.

FD : Vous décryptez notamment les modes de mobilisation utilisés par les opposants à la loi travail et vous dévoilez des acteurs du lobbying assez méconnus.

MQ : La loi travail et la chienlit du printemps 2016 ont été des déclencheurs pour moi. J’étais atterré de voir à quel point un groupuscule pouvait bloquer une économie comme la France. En face, le gouvernement semblait dépassé, incapable de réagir, il laissait couler. Quant aux Français ils subissaient. Les chefs d’entreprise étaient montré du doigt, les banderoles avec des slogans comme « Nous ne sommes pas de la chair à patrons » m’ont profondément choqué. Je me suis dit qu’il serait peut-être intéressant de décrypter les outils de lobbying mis en oeuvre par les opposants : le numérique, la rue voire la violence…

FD : Vous nous plongez également dans des opérations de lobbying moins connue.

MQ : En effet, je montre que le lobbying irrigue la société, certains noyautent des partis politiques pour faire avancer leurs idées et inciter les élus à prendre des décisions qui vont dans leur sens. Hélas, contrairement à ce que l’on croit, ils ne défendent pas le monde économique ! Je révèle également quelques opérations de lobbying d’Etat.

FD : Et vous appelez à la mobilisation des entrepreneurs.

MQ : Je montre qu’il y a une différence entre le lobbying des multinationales et l’influence, finalement très limitée, des PME, TPE ou ETI et de leurs représentants. J’explique comment amplifier cette influence et j’appelle à la mobilisation pour que les choses évoluent. Il est indispensable que les entrepreneurs passent à l’action. Vraiment et avec force.

Pour en savoir plus sur l’ouvrage « Entrepreneurs, faites-vous entendre des politiques ! – Secrets du lobbying efficace », cliquez ici.

entrepreneurs-faites-vous-entendre-des-politiques-les-secrets-du-lobbying-efficace