Présidentielle : Hollande se met en ordre de marche

Les soutiens du Président de la République s’activent en coulisse pour qu’il soit en posture de se lancer le moment venu dans la bataille. François Hollande, lui-même, organise avec minutie les différents rapprochements et multiplie les déplacements et les discours. Il occupe le terrain médiatique et tente l’asphyxie de ses concurrents à gauche. Pour le moment sans succès.

Hollande se prépare

Sinistré dans les sondages, François Hollande semble être le seul à croire encore à une renaissance pour 2017. Le Président de la République est un animal politique, il sait que des évènements inattendus peuvent toujours rebattre les cartes, alors il se prépare pour le combat de sa réélection. Après avoir renoué et dealé avec Martine Aubry, il a organisé les retrouvailles avec Christiane Taubira. L’ancienne ministre de la Justice, qui avait claqué la porte du gouvernement en janvier pour cause de déchéance de la nationalité, est revenu à l’Élysée à l’occasion d’une cérémonie de réintégration dans leurs grades militaires de quatre mineurs grévistes de 1948. Un dossier dont l’ancienne Garde des Seaux avait fait l’un de ses combats et qui aboutit, par hasard, à quelques mois de la présidentielle. Christiane Taubira et François Hollande ont ainsi scellées publiquement leurs retrouvailles. Le second n’oublie pas que la première peut être un précieux atout dans sa manche, le moment venu;

Opération séduction et barre à gauche

le terrain de la campagne de François Hollande se dessine lentement pais sûrement. Il s’agit désormais de limiter les dégâts à l’occasion du vote pour le budget de 2017 et de donner des gages à la gauche de la gauche afin de neutraliser les frondeurs. Ces derniers s’entre-déchirent  dans la perspective de la primaire du PS prévue pour janvier mais cela ne suffit pas, alors le gouvernement envisage de lancer des signaux clairs et forts en direction de son électorat. Diverses mesures « clivantes » sont actuellement à l’étude et en consultation auprès de certains interlocuteurs : déplafonnement des cotisations chômage sur les hauts salaires, taxation des contrats courts, nouvelles dispositions en direction de la jeunesse ou pour la lutte contre les discriminations. Le Parisien rapporte que le gouvernement s’attend à une salve d’annonces de plans sociaux dans les prochaines semaines.

L’Élysée active ses relais

L’élection présidentielle repose sur une alchimie complexe et tous les relais ont leur importance. Julien Dray est en charge, pour François Hollande, de la société civile. Il a organisé une réunion au Théâtre de Dix-Heures autour d’une centaine de personnalités, responsables et dirigeants du monde de la culture, d’associations, d’entreprises, ou encore de l’université pour lancer l’organisation des réseaux de François de Hollande au sein de la société civile dans la perspective de 2017.