« Politique et éthique » remporte le Prix « Un regard d’Edgar »

L’ouvrage collectif « Politique et éthique : regards croisés » qui regroupe les écrits de 17 auteurs, issus de la société civile ou du monde économique partagent, sous la direction éditoriale de Nathalie Bordeau et David-Xavier Weiss, leurs visions de la politique et de l’éthique par chapitres interposés. Ce livre collaboratif né durant l’été 2014, remporte le Prix Edgar Faure 2015 dans la catégorie « un Regard d’Edgar » qui récompense le livre politique de l’année. Mathieu Quétel, président de Sountsou participe à la rédaction de cet essai en rédigeant le chapitre « Médias et éthique ».

Le Prix Edgar Faure est présidé par le petit-fils d’Edgar Faure, le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer, le Jury est composé de personnalités comme Olivier Dassault, Isabelle Debré, Rama Yade, Jean-Christophe Lagarde ou Luc Carvounas.

Parmi les 14 ouvrages sélectionnés pour le 9ème Prix Edgar Faure, se trouve un véritable projet de réflexion sur le lien qui unit le monde politique et l’éthique dans la société d’aujourd’hui. Une dimension particulière est donnée à cet ouvrage grâce à la participation de 17 auteurs. Chaque auteur traite le thème qui lui a été confié selon son angle personnel et son propre ressenti. Ce qui ressort alors du livre est le sentiment commun que politique et éthique s’enrichissent mutuellement mais qu’il reste à la première beaucoup à apprendre de la seconde. Cet ouvrage dépasse la simple volonté de reflexion. Tous les droits d’auteurs sont intégralement reversés à l’association le Refuge qui propose un hébergement temporaire et un accompagnement social, médical, psychologique et juridique aux jeunes majeurs victimes d’homophobie.

Rien ne prédestinait cet ouvrage à cette réussite, comme l’exprime Mathieu Quétel, Président de Sountsou Affaires publiques et contributeur du livre : « Je suis très heureux parce que cet ouvrage n’avait pas vocation à rencontrer un vaste public. Soyons honnêtes, il s’agit de réflexions posées par des acteurs de la société civile et du monde économique, pour la majorité d’entre eux inconnus du grand public. Il s’agit d’une belle aventure autour de Nathalie Bordeau, David-Xavier Weiss et de notre éditeur Bart & Jones. Qu’un livre tel que « Regards croisés » reçoive, après la tragédie que vient de vivre notre pays, le Prix un Regard d’Edgar me semble être un beau symbole ».

Mathieu Quétel, directeur général de plusieurs entreprises au cours des vingt dernières années, dans les médias mais également l’internet et le conseil, contribue à cette réflexion à travers un chapitre « Médias et éthique ». À la demande de Nathalie Bordeau et David-Xavier Weiss, directeurs éditoriaux, Mathieu Quétel s’interroge sur le traitement de l’information par les médias, sur l’évolution du contrôle et de la déontologie journalistique.

Le Président de SOUNTSOU travaille constamment au sein de son cabinet sur ce lien, et explique sa participation à cet ouvrage : « Je fais partie de ceux qui croient en la politique, en son rôle déterminant dans notre société. Cet ouvrage est intéressant car il permet à des avis, parfois divergents, de s’exprimer, de se croiser, il constitue un bel outil de réflexion. En outre, la thématique qui m’était proposée « Médias et éthique » me permettait également de mettre en perspective une nouvelle forme de censure qui semble de plus en plus être tentée de s’exercer dans les médias ».

En outre, cet ouvrage représente bien le travail du cabinet d’Affaires Publiques SOUNTSOU, réfléchir, créer des ponts entre monde économique et politique et adopter une nouvelle approche au sein de laquelle le respect et la conviction tiennent une place prépondérante. Mathieu Quétel envisage les relations institutionnelles sous un angle différent en plaçant l’empathie au centre de la démarche. Il adopte une vision prospective des Affaires Publiques, notamment à l’ère du numérique, avec la collection Les Cahiers Experts, disponible gratuitement pour aider les chefs d’entreprises à comprendre ce qu’est l’éthique dans les relations institutionnelles.

Pour Mathieu Quétel, toutes les initiatives qui participent à la réflexion, à l’échange, plus largement à la confrontation des idées sont importantes dans notre société et cela est représenté à travers « Politique et éthique : regards croisés ».