PME et lobbying : est-ce possible ?

PME et lobbying : est-ce possible ? Extrait du livre « Entrepreneurs, faites-vous entendre des politiques ! – Secrets du lobbying efficace » de Mathieu Quétel (Kawa éditions).

Les PME et le politique ne font pas bon ménage, les entrepreneurs sont à la recherche de liberté et de fluidité et ils ne cessent de pester contre les contraintes qu’ils subissent au quotidien, que ce soit dans le droit du travail, les règles administratives multiples et pas toujours logiques, une administration fiscale omniprésente… La France semble lourdement lestée par une législation qui apparaît de plus en plus inadaptée avec l’évolution du monde et la révolution numérique. 

PME et lobbying : est-ce envisageable ?

L’idée que les politiques ne décident de rien, ne pèsent sur rien, bref, ne servent à rien, a fini par s’installer dans l’esprit de nombreux chefs d’entreprise. Cette forme de résignation les conduit à l’inaction à l’égard du politique.

Je ne vais pas revenir ici sur les pesanteurs françaises et l’inadaptation de notre organisation règlementaire à une concurrence de plus en plus tendue. Entrepreneur également, je ne peux que dénoncer cette France engoncée dans des règles d’un autre temps qui handicapent lourdement notre compétitivité.

Doit-on pour autant se résigner ?

La réponse est, bien évidemment, non. Les grandes entreprises sont très actives auprès des décisionnaires publics, elles ne veulent pas laisser la loi se décider sans elles, elles ont parfaitement compris qu’agir est de leur responsabilité, qu’influer est possible. Ce n’est pas un hasard si, fréquemment, la direction des affaires publiques est au niveau de la direction générale voire de la présidence de nos groupes internationaux.

Il suffit de s’intéresser aux sommes investies par ces multinationales dans le lobbying pour en cerner les enjeux. Bruxelles est devenue, avec Washington, la capitale mondiale de l’influence, ce qui ne signifie pas que tout se décide au niveau européen (voir notre chapitre « Les millions du lobbying »).

PME et lobbying : pour peser.

Ce constat décrit une situation inacceptable : les PME ont abandonné le combat. Or, elles peuvent se mobiliser et engager des actions d’influence, parfois à moindre coût.

Agir est devenu urgent car le retard pris est difficilement rattrapable, or, les règlements, normes et loi édictés sans éclairages suffisants des petites et moyennes entreprises pèsent de la même façon sur elles que des orientations adoptées avec leur vision des choses…

Le paradoxe réside dans le fait que les décisions pèsent plus fortement sur des entreprises de petite taille que sur des multinationales qui disposent de moyens importants pour agir, se protéger ou s’organiser afin de contourner des mesures qui seraient peu satisfaisantes pour elles.

PME et lobbying : ne pas abandonner.

Or, les PME sont à la croisée de multiples enjeux. Elles sont bien entendu dépendantes des réglementations du droit du travail ou des sociétés, mais leur dimension patrimoniale expose également leurs dirigeants à des décisions fiscales aux multiples répercussions pour eux. Que dire également des risques encourus par les entrepreneurs en cas de difficultés ? Est-il normal que l’accès des PME à la commande publique soit si complexe ? Doit-on accepter que les arbitrages s’exercent en majorité en faveur des grandes entreprises ?

Les entrepreneurs méconnaissent l’environnement politique et finissent par ne pas s’impliquer dans la décision publique, trop complexe à leurs yeux, quant elle n’apparaît pas inaccessible ou au prix d’un investissement jugé hors de portée.

PME et lobbying : des possibilités d’agir.

Pourtant il existe des possibilités d’agir et d’influer sur les décisions. Des méthodes peuvent être adoptées afin d’engager une démarche d’influence à moindre coût voire de la déléguer à d’autres.

La première étape, décisive, consiste à considérer que « c’est possible » et à initier de premières actions simples, comme, par exemple, adhérer à un syndicat professionnel. Ensuite, vous pourrez envisager d’aller plus loin et réfléchir à vos besoins, définir votre objectif, vos interlocuteurs et, enfin poser une stratégie.

Lisez la suite :

entrepreneurs-faites-vous-entendre-des-politiques-les-secrets-du-lobbying-efficace