Numérique : la France doit accélérer

Il y a quelques mois le gouvernement a commandé à Philippe Lemoine, entrepreneur, président du Forum d’Action Modernités et président de la Fondation internet nouvelle génération (Fing), un rapport sur la transformation numérique de l’économie française. 

La semaine dernière, Philippe Lemoine a remis son rapport et ses préconisations à quatre Ministres : Emmanuel Macron, Marylise Lebranchu, Thierry Mandon et Axelle Lemaire. C’est dire si cette mutation numérique semble être prise au sérieux par le gouvernement.

Dans son rapport, Philippe Lemoine appelle à ne pas craindre le numérique, il invite au contraire les pouvoirs publics et les entreprises à le saisir comme une chance pour la France. Côté gouvernement, il incite les décideurs politiques à faire preuve d’ambition et de volontarisme dans leur stratégie numérique et à poser un encadrement clair des multinationales étrangères qui devront être régulées.

Il souligne une réalité froide mais bien réelle : sur les 100 premières entreprises américaines, 63 n’existaient pas il y a 30 ans. En France, on en compte une seule : Free. C’est dire le retard de la France dans la dynamique numérique. Notre pays semble passer à côté d’une formidable occasion de créer de la valeurs.

Le rapport propose neuf projets pour la France dans des secteurs qualifiés de « stratégiques » : une automobile connectée, une solution de paiement anonyme sécurisée, une librairie du futur, un système de suivi personnel de sa consommation d’énergie… Des projets concrets dont les acteurs ont déjà été identifiés et qui, pour certains, sont déjà initiés.

53 mesures transverses sont également décrites dont la création d’un réseaux social usagers-administrations. Enfin, 118 recommandations de plus long terme invitent à poser un véritable plan de déploiement numérique pour la France voire l’Europe.

Vous pouvez consulter le Rapport Lemoine et participer à des échanges en ligne en cliquant ici.

927418