Les entreprises doivent se mobiliser pour 2017

L’élection présidentielle approche à grands pas et elle constitue, pour les entreprises, une belle opportunité de se faire entendre des politiques et de proposer des mesures qui pourraient être adoptées après les élections législatives de 2017.

C’est en ce moment que les programmes, notamment économiques, des candidats se s’établissent et que toutes les mesures à proposer à nos concitoyens pendant la campagne sont évaluées au sein des staffs de campagne, notamment ceux de l’opposition qui préparent les primaires de novembre 2016.

Les entreprises et les Fédérations professionnelles bénéficient d’écoute de la part des candidats et de leurs équipes et peuvent proposer des mesures correctrices qui constitueront, pour certaines d’entre elles, des éléments du programme présidentiel. Un enjeu de taille qu’il convient de ne pas sous-estimer, en effet, une telle occasion ne se présente que tous les cinq ans et les premiers mois d’un quinquennat sont le moment rêvé d’engager des réformes. Du moins, lorsqu’il y a volonté de réformer.

S’il est vrai que tous les candidats à l’élection présidentielle ne seront pas porteurs des mêmes ambitions réformatrices, ou de la même attention envers le monde économique, ce rendez-vous préparatoire des programmes est un point de rencontre incontournable qu’il convient de ne pas délaisser.

Nous reprochons en permanence, souvent à raison, le manque de volonté, voire de courage des élus en matière de réforme économique. Cette opportunité pour participer à la construction des réformes dont le pays à besoin pour renouer avec la croissance et la création d’emplois est à saisir absolument.

Il est  temps de réfléchir et d’organiser la transmission de propositions concrètes aux équipes de campagne de tous bords afin de faire en sorte que l’entreprise et, plus largement, le monde économique soient enfin concrètement associés aux décisions de demain et à l’indispensable réforme en profondeur dont notre pays à tant besoin.

Mathieu Quétel, président de Sountsou