Les chiffres de la semaine

200

La Caisse des Dépôts (CDC) fête cette année son bicentenaire. L’occasion pour le président de la République de lui confier de nouvelles missions et des moyens financiers supplémentaires. Première étape, l’intégration de l’Agence française de développement (AFD) au sein de la CDC dans l’objectif de mettre en oeuvre les engagements de la COP 21. À ce titre, 4 milliards d’euros supplémentaires seront mobilisés afin de lutter contre le réchauffement climatique et de financer la transition énergétique. La CDC aura également pour mission de gérer le compte personnel d’activité qui sera mis en place dès le 1er janvier 2017. François Hollande a souhaité la création d’un nouveau fonds afin d’accompagner l’économie sociale et solidaire (ESS), il sera doté de 100 millions d’euros. Dernière étape, la mobilisation de 3 milliards d’euros supplémentaires d’ici à 2017 afin d’investir dans le logement et la croissance verte.

84

Paris compte 84 restaurateurs étoilés qui sont un peu les ambassadeurs de la France et de sa capitale aux yeux et papilles des touristes. Anne Hidalgo a donc décidé de leur remettre la médaille de la Ville de Paris et, surtout, de miser sur la gastronomie afin de renforcer l’attractivité  touristique de la capitale. Elle vient de lancer un incubateur de start-up dont l’objet et d’accompagner les nouveaux usages de l’alimentation. Baptisé « Smart Food Paris » il accueillera une quinzaine d’entreprises qui seront chouchoutées par de grands groupes alimentaires comme Danone, Elior ou Carrefour, soucieux d’investir dans les nouveaux usages liés à l’alimentation qui peuvent couvrir de larges domaines tels la nutrition santé, la logistique ou encore les services aux professionnels. Une initiative à suivre.

4

La Banque mondiale vient de publier son rapport World Development Report dans lequel elle salue le triplement des personnes ayant désormais accès à l’internet dans le monde. Néanmoins, la Banque mondiale s’inquiète également que 60% de la population mondiale soit encore exclus de tout accès à l’internet, ce qui représente tout de même plus de 4 milliards d’êtres humains. Elle recommande un encadrement plus strict de l’internet afin de prévenir son contrôle par les élites et la constitution de monopoles ainsi qu’une trop forte concentration des marchés. Le rapport incite également à la création d’un service universel de l’internet.

0

L’Insee est formelle, la France a connu une inflation zéro en 2015, c’est la première fois depuis 1954 et la baisse des prix imposée par Antoine Pinay. Une situation due en grande partie à la baisse des prix du pétrole et des matières premières ainsi que des bien manufacturés. Une stagnation des prix qui est le reflet de l’atonie de l’économie française dont la croissance plafonne à 1%. Les seuls à pouvoir s’en satisfaire vraiment sont les ménages dont le gain en pouvoir d’achat est estimé à 225 euros. La tendance devrait se confirmer en 2016, l’Insee prévoit une perspective d’inflation de l’ordre de 1%.

37

Le rapporteur général de la commission des finances du Sénat a rendu un rapport cinglant sur les 35 heures. Albéric de Montgolfier développe l’idée selon laquelle un passage de 35 à 37 heures permettrait à la France de connaître un véritable « choc de compétitivité ». Cette décision entrainerait une baisse de 3% du coût du travail et un relèvement des marges des entreprises de deux points, selon le sénateur Les Républicains. Avantage important de la mesure : elle ne coûterait rien aux caisses de l’Etat. Mieux, elle ferait gagner environ 570 millions d’euros aux finances publiques si le temps de travail des fonctionnaires passait également à 37 heures. Le rapport ne manque pas de chiffrer le coût des 35 heures qui aurait été de 21 milliards d’euros sur la période 2005-2015 pour les seules fonctions publiques d’Etat et hospitalière. Un rapport qui tombe à pic à 18 mois de l’élection présidentielle et alors que les différents candidats fourbissent leurs armes et préparent leurs programmes…

700

La « loi pour une République numérique » portée par la jeune ministre Axelle Lemaire est dans sa phase de discussion au parlement. 700 amendements gouvernementaux ou parlementaires vont être discutés au cours des prochaines semaines. Le gouvernement a été contraint d’enrichir le texte de quelques dispositions initialement prévues dans la loi Macron 2 qui semble enterrée. C’est ainsi que le droit à la fibre dans les immeubles est introduit dans le texte de Madame Lemaire, comme l’obligation d’installer la fibre sur l’ensemble d’une commune au lieu de se concentrer sur les zones les plus denses en habitations, donc plus rentables. Le gouvernement souhaite encore que les collectivités qui engagent des investissements afin de lutter contre les zones blanches puissent bénéficier du Fonds de compensation pour la taxe sur la valeur ajoutée (FCTVA).

3

Selon la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP), la barre des 3 millions d’abonnés payants à des sites de streaming musicaux a été franchie en 2015. Ce chiffre est très encourageant puisqu’il représente environ 5% de la population française et il est donc de nature à créer l’effet d’entraînement recherché par les industriels pour atteindre les chiffres de la Suède par exemple où 20% de la population est désormais abonnées. La SCPP estime, dans Les Echos, qu’il est tout à fait crédible d’envisager de 10 à 12 millions d’abonnés payants à l’horizon de 2020, ce qui permettrait d’atteindre les revenus records de 2003, soit avant la crise entrainée par le piratage.

5.800

Mc Donald’s fait l’objet d’une plainte déposée à Bruxelles par trois groupes italiens de défense des consommateurs, associés à des syndicats américains et européens. Les clauses appliquées aux 5.800 restaurants franchisés du géant américain en Europe sont visées au motif qu’elles seraient tellement contraignantes qu’elles nuiraient à la fois aux franchisés, aux consommateurs et aux salariés. La pression financière exercée par le groupe sur ses franchisés, contraindrait ces derniers à mal payer leurs salariés et à pratiquer des prix élevés à leurs clients, en tout cas plus élevés que les restaurants en gestion directe. La structure du contrat est visée puisque Mc Donald’s reste propriétaire des murs de ses restaurants qu’elle loue à ses franchisés à des tarifs semblent-ils prohibitifs. La marque est déjà visée par une enquête de Bruxelles sur ses pratiques fiscales.

2020

Le patron de Ford, Mark Fields, croit fortement en la voiture 100% autonome dont il estime que les premières commercialisations devraient intervenir d’ici quatre ans. Il reconnait néanmoins que sa marque ne sera pas la première sur ce marché même si elle s’est déjà lancée dans des expérimentations sur la neige, l’environnement le plus difficile pour la voiture 100% autonome puisqu’il n’y a plus de repères. Dans une interview aux Echos, le PDG de Ford, souligne que ce sont les autorités de régulation et leur capacité à valider rapidement le changement qu’impliquera ce nouveau marché qui permettra de voir rapidement des voitures autonomes sur les routes. On pressent dans ses propos le lobbying farouche engagé par les constructeurs automobiles afin de faire évoluer la réglementation américaine, ils ont visiblement été entendus puisque le président Obama vient de débloquer 4 milliards de dollars sur 10 ans pour la voiture 100% autonome.

100.000

Nouveau coup dur pour Volkswagen dont le plan de rappel des véhicules concernés par le scandale du logiciel a été rejeté par les autorités américaines. Le groupe estime que le plan incriminé est une ancienne version qui ne tiendrait pas compte de ses dernières propositions qui prévoient notamment d’installer un convertisseur catalytique sur 430.000 véhicules et de racheter purement et simplement 100.000 autres voitures. En outre, les récentes déclarations du nouveau PDG, en marge du salon de Détroit, font polémique. Il est reproché à Matthias Müller un manque de sincérité dans ses excuses publiques.