Les chiffres de la semaine

Comme chaque semaine, notre sélection de chiffres aide à la compréhension et invite à la réflexion.

8

C’est en pourcentage la baisse du chiffre d’affaires de NRJ Group en 2014. Le pôle TV encaisse une perte de 25 millions d’euros et le pôle radio voit son chiffre d’affaires baisser de 4%, quand le digital ne représente qu’à peine 1% des revenus du groupe.

1,6

C’est en millions, le nombre d’emplois promis par l’UMP grâce à la refonte de la politique du logement. Le parti organisait cette semaine sa première convention programmatique dédiée au logement. Au programme : une accession à la propriété à mensualités modérées, une TVA ramenée à 5,5 pour les primo-accédants en logements neufs, une révision complète de la loi SRU et la suppression de la loi Alur.

23

C’est le numéro de la chaîne de Pascal Houzelot qui serait en vente à peine 3 ans après sa création. L’heureux propriétaire valoriserait sa chaîne, selon Le Figaro, une centaine de millions d’euros. Cette possible cession remet au devant de la scène les conditions d’attribution de 6 chaînes de la TNT en 2012, à quelques mois de l’élection présidentielle. Le « 23 » est en tout cas un chiffre porte bonheur pour certains.

15

C’est en milliards d’euros, la somme que prévoit d’investir Orange en 3 ans dans ses réseaux. Stéphane Richard a présenté la semaine dernière son plan stratégique « orienté clients » avec pour objectif le développement de la fibre. Les boutiques Orange seront reconfigurées dans les prochains mois et rebaptisées « smart store » pour les objets connectés ou « mega store » pour celles qui auront vocation à « faire rêver » dans des espaces pouvant atteindre 600 m2. Orange ambitionne de générer 600 millions d’euros de revenus dans les objets connectés à court terme et 400 millions par les services financiers comme le paiement ou le transfert d’argent sur mobile.

192,7

C’est en millions d’euros la somme à laquelle l’Autorité de la concurrence a condamné 9 fabricants de yaourts vendus sous marques de distributeurs pour entente. Il leur est reproché d’avoir « faussé les appels d’offres » en se répartissant les volumes de marchandises après voir conclu « des pactes de non-agression ». Lactalis et Senoble font partis des entreprises condamnées. Dans le quotidien Les Échos, Marc Senoble réagit vivement et affirme ne pas disposer des 46 millions d’amende réclamés à son entreprise : « Je suis le seul patron à avoir pris la parole pendant l’audience pour expliquer le contexte dans lequel tout cela s’est passé et les manières de faire des enseignes de la distribution. On ne m’a même pas écouté. J’ai eu l’impression d’être face à une cour martiale. La communication a été orchestrée de façon à nous faire passer auprès de l’opinion pour des voyous cherchant à spolier le consommateur ».

593 000

C’est le nombre de Français qui se sont laissés séduire par une croisière en 2014. L’activité est en pleine expansion et a battu un nouveau record historique en 2014  avec 6,39 millions de croisiéristes au niveau européens. En France, la progression a été de 13,7 %.

100 000

Il y a des chiffres funestes. Le Canard Enchaîné du mercredi 18 mars a révélé que Mathieu Gallet, le président de Radio France aurait fait effectuer pour 100.000 € de travaux dans son bureau alors que la Maison Ronde traverse la plus grave crise financière de son histoire. Une affaire qui tend encore plus les relations au sein du service public de la radio, toujours en attente des arbitrages gouvernementaux quant à son budget pour les 5 prochaines années. Libération révélait jeudi 19 mars que le président aurait également fait un caprice quant aux fauteuils de son véhicule. Dans la foulée Bercy et la Culture ont annoncé une enquête afin de mettre la situation au clair. De son côté, la présidence de Radio France rétorque que les travaux ont été décidé et voté avant son arrivée et que son véhicule de fonction a été simplement remplacé après 4 ans de service et 125 000 kilomètres au compteur. Quant à l’ancien président de Radio France, Jean-Luc Hees, il a fait savoir, en toute confraternité, que son « bureau était en parfait état ». C’est la Cour des comptes, dont le rapport est attendu pour le début du mois d’avril qui pourrait avoir le dernier mot sur la gestion du prédécesseur de Mathieu Gallet.

269

C’est en millions d’euros, selon le cabinet Xerfi, le chiffre d’affaires que représenteront les livres électroniques en 2017. Un marché devenu incontournable pour les éditeurs. Si le papier résiste bien en France, avec 3,9 milliards d’euros de recettes en 2014, il diminue chaque année, il a ainsi enregistré un recul de 1,4% l’an passé. Basculer dans le numérique nécessitera de lourds investissements pour les Maisons d’édition, ce qui explique les opérations de concentration engagées ces derniers mois.

11

C’est en milliards de dollars, la valorisation de Pinterest après sa levée de fonds de 367 millions de dollars. C’est la sixième valorisation pour une start-up non côté derrière Xiaomi, Uber, Palantir, Snapchat et SpaceX.