Les Chiffres de la semaine

Quelques chiffres clefs à retenir pour nourrir notre réflexion …

5

C’est en milliards de dollars ce que prévoit d’investir Netflix dans la production de programmes en 2016, selon le cabinet Janney Montgomery Scott.

84,7

C’est en pourcentage de leur revenu brut disponible, l’endettement des ménages français à fin septembre 2014 selon La Banque de France. Les Allemands sont endettés à hauteur de 82,7% de leur revenu et les Américains 136,5%.

41000

C’est en Euros le montant de la facture réclamée par le traiteur Noura au président de l’Institut du Monde Arabe, cette somme inclut 71 repas pris avec son épouse, selon le Canard Enchaîné.

1000

C’est le nombre de mètres qui devront séparer une éolienne d’une habitation contre 500 actuellement. Cette mesure a été votée par le Sénat la semaine dernière.

3

C’est désormais la place de la France en Europe pour la surface agricole qu’elle consacre à l’agriculture bio, soit 1,1 million d’ha cultivés. La première place est occupée par l’Espagne, la seconde par l’Italie.

1000

C’est le nombre de couverts gratuits réservés à Jack Lang inclut dans l’appel d’offre lancé par l’Institut du Monde Arabe pour son service traiteur, selon l’Express.

106

C’est le nombre de mesures « en faveur des plus fragiles » contenues dans le « pacte parisien de lutte contre la grande exclusion » signé mercredi 18 février par la Ville de Paris, la Préfecture et de nombreux partenaires institutionnels, associatifs et économiques.

16

C’est en pourcentage le recul des ventes durant la période des soldes de 2015 versus 2014 selon le Cabinet Toluna.

10

C’est en pourcentage la progression des ventes sur internet pendant la période des soldes selon la Fevad.

4,1

C’est en pourcentage la baisse des ventes des quotidiens nationaux sur un an selon l’OJD, elle est de 3% pour les quotidiens régionaux.

70

C’est en pourcentage la progression des ventes du Figaro en version numérique sur un an, la progression est de 46% pour Les Echos. Selon l’OJD, les ventes numériques de ces titres devraient dépasser rapidement leurs ventes papier.

3500

C’est le nombre d’amendements étudiés dans le cadre de la discussion du projet de loi Macron à l’Assemblée Nationale au cours des trois semaines de débats. Le projet de loi a été finalement adopté par recours au 49.3