Le lobbying : Indispensable à l’entreprise

Le lobbying est un outil qui s’impose de plus en plus comme incontournable pour l’entreprise. Le monde économique reste un élément clivant dans notre société, les postures du passé ont du mal à se remettre en question et le moindre sujet lié à l’entreprise suscite la polémique.

La semaine dernière a été riche en rebondissements et provocations qui ont positionné l’entreprise au coeur de débats dont elle se serait bien passée. Les opérations de communication et rétropédalages de Ségolène Royal, les crispations autour de la loi Macron, les tensions suscitées par les mesures européennes sur le secret des affaires, tous ces sujets concernaient l’entreprise et l’ont désignée comme cible bien malgré elle.

Alors, quel rapport avec le lobbying ?

Nous sommes précisément au coeur du sujet et de la mission du lobbying, nourrir le débat démocratique et permettre à des porteurs d’intérêts de se faire entendre des décideurs politiques voire de se défendre. Les péripéties de la semaine dernière montrent que le monde économique reste pris en otage par certains élus ou responsables et sert de faire-valoir bien pratique. Si ces attitudes paraissent irresponsables (ce qu’elles sont), elles laissent des traces dans l’opinion publique.

L’entreprise est trop souvent présentée comme coupable de tous les maux de la société, elle serait responsable de la pollution, adepte du secret tant ses pratiques seraient peu recommandables, réfractaire à toute approche humaine ou sociale…

Les affaires Monsanto et Nutella relèvent de la caricature, le combat si courageux du Chevalier Elise Lucet prêterait à rire s’il n’était mené par une journaliste chevronnée, les postures des frondeurs et du Front de gauche laissent pantois tant le calcul politicien qu’elles portent sont cousues de fil blanc. Il n’en reste pas moins que les entreprises ne peuvent rester silencieuses face à de tels comportements.

Ces attitudes traduisent une instrumentalisation du monde économique dont on peut imaginer qu’elles visent à masquer le désarroi de certains politiques face à une société qui change et qui évolue bien malgré eux, remettant ainsi en question des privilèges et des acquis qui deviennent désuets.

Cette agressivité à l’égard de l’entreprise impose également à celle-ci de se prendre en mains.  En effet, ces attitudes se retrouvent dans de nombreuses strates décisionnelles et les entreprises doivent s’emparer du sujet et mettre en place une stratégie institutionnelle rigoureuse et créative qui pourra les aider à dépasser ces à priori.

Le lobbying est donc un outil incontournable aujourd’hui pour créer de la valeur ou résoudre de nombreuses situations difficiles : Contractualiser avec les collectivités locales, ou l’État, peser sur la loi ou une réglementation, dialoguer avec une Autorité indépendante, également gérer un PSE, une Sauvegarde ou un redressement judiciaire…

Les situations qui nécessitent la mise en œuvre d’une démarche institutionnelle sont nombreuses. Les entreprises gagneraient à investir plus massivement le lobbying qui prend, au fil des années de plus en plus d’importance et tend à se démocratiser.