Le lobbying au service des JO

La France s’est déclarée candidate à l’organisation des Jeux Olympiques à Paris en 2024. Membre du Comité international olympique (CIO) jusqu’en 2014, Jean-Claude Killy a accordé une interview à France Bleu Pays de Savoie dans laquelle il rappelle l’importance du lobbying dans la démarche de conviction et de séduction des décideurs.

« Je ne suis pas certain que les Français soient les meilleurs dans le domaine du lobbying » explique le triple champion olympique. Il poursuit en précisant « il faut être à l’écoute, pédagogue, non donneur de leçon, travailler comme des fous furieux ».

Les opérations de lobbying à déployer pour de tels enjeux sont multiples et complexes, elles nécessitent notamment de pouvoir adapter le discours entre les différents pays visités et être en mesure de convaincre des membres du CIO très différents les uns des autres.

Une interview que vous pouvez écouter ici et qui est intéressante en ce sens qu’elle met en évidence le rôle essentiel du lobbying dans le sport et entre États.