La politique du Tweet 

Le remaniement en préparation dans les coulisses de l’Élysée et annoncé pour la semaine du 15 février réservera sans doute quelques surprises, la première d’entre elles est l’apparition de Twitter dans la communication de certains pressentis.

La rumeur a enflé au fil des jours : François Hollande aurait demandé à Nicolas Hulot d’entrer au gouvernement et de prendre la tête d’un « super-ministère » de l’ Écologie avec, à la clé, quelques annonces, attendues de certains écologistes, comme l’abandon de l’aéroport Notre Dame des Landes.

Nicolas Hulot n’a pas souhaité s’engager dans une mission ministérielle à 16 mois de l’élection présidentielle, c’est à dire à un moment où son action ne pourra forcément apparaître que limitée. S’il ne vise pas nécessairement une présence dans le combat de 2017, il doit être sensible au positionnement d’Alain Juppé qui envisage un gouvernement très large dans sa composition.

La surprise est venue d’un Tweet, rédigé par son équipe le 4 février par lequel il officialise son refus d’entrer au gouvernement : «Nicolas Hulot n’entrera pas au gouvernement. Il remercie le Président de la confiance qu’il n’a cessé de lui accorder.»

Autre Tweet qui aura fait le tour des médias et suscité une réponse agacée du Premier ministre, celui que Christiane Taubira a publié le 27 janvier en prenant soin de le signer : « Parfois résister c’est rester, parfois résister c’est partir. Par fidélité à soi, à nous. Pour le dernier mot à l’éthique et au droit. ChT ». Un Tweet qui bénéficiera de 18.800 partages et 15.600 « j’aime ».

Quant à Gilles Boyer, le principal collaborateur d’Alain Juppé, il se contentera d’un Tweet sobre, lors de l’émission « Des Paroles et Des Actes » du jeudi 4 février en présence de Nicolas Sarkozy : « Tu ne tweeteras point. ». Façon de dire qu’il y aurait tant de choses à tweeter…

Tweeter est donc devenu un outil de communication prisé des politiques et qui peut se révéler très efficace pour faire passer des messages. Un élément que les entreprises qui se lancent dans une démarche d’influence ne peuvent ignorer.