Edgar Faure, un homme d’Etat

La France traverse une véritable crise politique et sociale. Sondage après sondage les Français cherchent l’homme ou la femme providentiel(le) susceptible de leur redonner espoir et de leur montrer le chemin. Rodolphe Oppenheimer-Faure et Luc Corlouër publient aux éditions Ramsay un livre singulier sur un homme non moins singulier : « Edgar Faure, secrets d’Etat – Secrets de Famille ».

Edgar Faure était un homme politique à part, un homme d’Etat assurément mais avec une compréhension particulière de la République. Il fut treize fois ministre, deux fois président du Conseil, député, sénateur, académicien ! Un parcours au service de la République dont il a connu les grandes étapes contemporaines et dont il fut un acteur permanent.

« Ce que veut l’opinion, c’est le fond; au delà des qualités oratoires, elle veut la vérité des solutions. La présence physique est importante, mais actuellement le public est à l’écoute, informé par le biais de la télévision, de la radio; et surtout, il veut savoir ce qui s’est passé. Quelqu’un qui parlerait sans agir ne serait pas considéré » disait-il… Une analyse terriblement actuelle au moment où le digital et les chaînes d’informations en continu ont encore accéléré la vitesse de l’actualité et la perception du public.

Ce livre est à découvrir parce qu’il raconte cet homme étonnant qui a été l’un des acteurs de la grandeur de la France mais également parce que son auteur n’est autre que le petit fils d’Edgar Faure qui nous plonge au coeur de la vie du responsable politique, Rodolphe Oppenheimer-Faure.

Ce petit fils, gardien de la mémoire de son grand père nous livre quelques moments précieux et souvent inédits comme cet extrait du petit carnet « à la couverture élimée » dans lequel Edgar Faure avait écrit il y a presque cinquante ans ces quelques lignes si modernes : « La société c’est comme un gâteau qui serait pour tout le monde. Mais il ne faut pas le partager à nouveau ! On ne doit pas prendre aux riches pour donner aux pauvres. Pourtant cela est une erreur souvent commise et malheureusement communément admise; non, la solution est d’augmenter la taille du gâteau : alors il y aura une plus grosse part pour tout le monde. C’est cela que je propose : une contribution plus forte de chacun pour gagner en expansion et pouvoir partager ensemble. C’est cela le Nouveau Contrat Social que je suggère. »

Rodolphe Oppenheimer-Faure a créé en 2007 le Prix du livre politique Edgar Faure dont la huitième édition se déroulera le 25 novembre 2014 au Palais Maillot.

 

images-1