Constructeurs automobiles – géants du net : la guerre est déclarée

Les constructeurs automobiles allemands réalisent un gros coup qui vise à reprendre leur indépendance vis à vis de Google dans la technologie embarquée.

Ils viennent de racheter pour 2,8 milliards d’euros  le système de cartographie de Nokia, Here.

BMW, le groupe Volkswagen ainsi que que Daimler se sont réunis pour rafler la mise. Une union inhabituelle voire inédite, d’autant plus que les constructeurs allemands seraient prêts à ouvrir le capital de la nouvelle Société à d’autres constructeurs automobiles. L’enjeu est de taille : il s’agit de trouver une alternative à Google Maps pour la cartographie embarquée et, en conséquence, de conserver secrètes les précieuses données des constructeurs.

Les constructeurs automobiles sont  prêts à dépasser leur concurrence féroce pour contrer les nouveaux géants du net et repousser leurs appétits dans l’automobile. Le chinois Baidu ainsi que Uber étaient également candidats pour acquérir Here, selon Bloomberg, cité par Les Echos.

Les géants du net se livrent une lutte sans merci autour de la cartographie embarquée car le véhicule autonome est en jeu et Google bénéficie d’une longueur d’avance sur tous ses concurrents. Apple vient de déployer dans le monde entier des véhicules afin de mettre à niveau son système Maps. Les constructeurs traditionnels ne pouvaient donc rester sur le bord de la route et ils frappent fort.

Les informations embarquées sont également la porte d’entrée pour la connaissance des comportements des automobilistes et la vente, à terme, de multiples services.

Here constitue donc un actif stratégique pour les constructeurs et ils viennent de démontrer qu’ils ne se laisseraient pas déposséder de leur savoir-faire sans combattre…